Partenaire d'avenir Entreprise familiale et indépendante depuis 1919

Conducteur d’engins

Conducteur d’engins pour le Groupe Brangeon

Ses missions consistent à manutentionner, avec sa pelle ou chargeuse, les matières en vue de leur valorisation :

  • Déchargement, réception et tri des flux livrés
  • Traitement, préparation et stockage
  • Chargement des matières en vue de leur valorisation

Le conducteur d’engins participe activement à la transformation des ressources pour élaborer des produits conformes aux cahiers des charges de nos clients.

Journée type du conducteur d’engins

Le conducteur d’engins est sédentaire, ses déplacements restent exceptionnels et sur d’autres sites Brangeon.

Les horaires sont fixes :

  • Semaines de 35h : du lundi au vendredi
  • Horaires : 7h par jour en différentes combinaisons selon les sites. Par exemple : horaires croisés : 7h – 15h ou 10h – 18h / horaires d’équipe en 2X7 : 6h – 13h30 ou 13h15 – 20h45.

Outils de travail du conducteur d’engins

Selon l’activité et les missions à mener, le conducteur est amené à travailler sur différents engins :

  • Une pelle à grappin (CACES B1 en R482 – anciennement CACES 2)
  • Une chargeuse (CACES C1 en R482 – anciennement CACES 4)
  • Un chariot télescopique (CACES F en R482 – anciennement CACES 9)
  • Un chariot élévateur (CACES 3 en R489 – logistique)

Les EPI (Equipement de Protection Individuelle) : chaussures, casquettes coquées et vêtements de travail sont fournis.

Le Groupe Brangeon investit régulièrement pour renouveler son parc avec des engins de dernière génération adaptés aux volumes et matières traités sur site.

Sur certains sites, comme à Cholet (49), pour l’activité bois par exemple, le conducteur utilise aussi d’autres matériels, comme des broyeurs et des cribles qu’il paramètre et alimente en autonomie.

Interlocuteurs du conducteur d’engins

Le conducteur d’engins travaille en autonomie au sein d’une équipe composée de :

  • son chef d’équipe, ainsi qu’un responsable de site ou d’activité,
  • l’assistante administrative,
  • ses collègues conducteurs d’engins.

L’organisation est mise en place pour une amélioration continue. Des points quotidiens ou hebdomadaires réunissent l’équipe complète pour échanger et partager les bonnes pratiques et les retours d’expérience sur des thèmes comme la sécurité, l’entretien des matériels, les niveaux de production, la qualité…

Le conducteur d’engins côtoie également les conducteurs routiers pour les chargements et déchargements : tous deux se coordonnent pour effectuer des actions en toute sécurité.

Savoir-faire du conducteur d’engins

Le conducteur d’engins dispose de différents savoir-faire :

  • Dextérité pour conduire son engin de chantier avec agilité
  • Organisation et sang-froid pour assurer des chargements de qualité
  • Vigilance et rigueur dans les manœuvres pour travailler en sécurité
  • Consciencieux, il veille également à l’entretien courant des matériels

Atouts du poste de conducteur d’engins

Le conducteur d’engins apprécie particulièrement :

  • Les outils de travail XXL, récents et très puissants
  • La technicité des missions
  • Le travail au sein d’une boucle de recyclage : « voir une matière entrer, la préparer puis repartir pour une nouvelle vie »
  • La régularité du poste
  • Le fait de rentrer chez soi tous les soirs et d’équilibrer vie professionnelle et personnelle

L’info du recruteur :

« Un conducteur d’engins chez Brangeon doit être autonome et apprécier le travail sédentaire, sur un site fixe pour une activité précise. Une première expérience dans la conduite d’engins, idéalement en milieu agricole, TP, ou gestion des déchets est un vrai atout. » Claire Brochu, chargée de ressources humaines.

Découvrez toutes les offres d’emploi “Conducteur d’engins

Retour en haut