Partenaire d'avenir Entreprise familiale et indépendante depuis 1919

Actualités

Actualités

En 2024, de nouvelles ressources grâce aux déchets ultimes


Publié le 25 janvier 2024

On en rêvait depuis longtemps, et on le fait en 2024 : nous sommes heureux de vous annoncer la construction d’Ecotri, notre innovation pour réduire les déchets ultimes.
Très bonne année 2024 !

Ecotri du Groupe Brangeon est une innovation tri inédite pour réduire drastiquement le stockage de déchets ultimes par l’extraction de 80 % de matières valorisables. L’installation de dimension industrielle traitera 65 000 tonnes par an de déchets ultimes issus de l’activité professionnelle. Ce sont donc 52 000 tonnes de matières qui seront désormais valorisées et non plus stockées. Ce procédé est unique en Europe.

En phase avec la Vision Zéro déchet

vision zero dechet ecotri brangeonLa Vision Zéro déchet du Groupe Brangeon, conduite par Victor Brangeon depuis 2018, prône le développement de solutions de proximité dans le but de réduire les déchets et d’augmenter leur valorisation. Dans cette optique, le Groupe Brangeon valorise déjà 78 % des déchets qu’il prend en charge. « Avec 21 millions d’euros d’investissement, Ecotri va dans le sens de notre Vision Zéro déchet : c’est une étape cruciale dans l’évolution de notre entreprise. » annonce Victor Brangeon, directeur général de l’entreprise. « Avec Ecotri, 52 000 tonnes de déchets ultimes seront valorisées au lieu d’être stockées. Nous allons gagner 10 % de matières valorisées supplémentaires et atteindre près de 90 % de valorisation ! » 

Ecotri s’appliquera aux déchets d’activités économiques issus des entreprises, ou des bennes de tout-venant des déchèteries publiques, en provenance du Maine-et-Loire (49), mais aussi de ses départements limitrophes (44, 85, 79). « Installé sur notre ISDND* de La Poitevinière (49), Ecotri est un projet à ancrage local, qui fera rayonner l’économie circulaire pour le territoire. »

L’après tri à la source

Aujourd’hui, les équipes Brangeon incitent très fortement les entreprises à appliquer le tri à la source, entre autre pour réduire l’enfouissement de leurs déchets et faciliter leur valorisation. Il en réside néanmoins un déchet ultime actuellement stocké dans l’ISDND Brangeon.

Fabien Gaufreteau, directeur du pôle recyclage de Brangeon, veut convertir ces déchets ultimes et proposer une alternative à l’enfouissement : « Nous n’avons pas pour vocation de nous substituer au tri à la source qui est essentiel pour favoriser des flux de qualité prêts à être valorisés. Avec Ecotri, nous avons pour ambition de sur-trier les déchets d’activités économiques dont la fin de vie actuelle est le stockage. Après passage dans notre ligne de sur-tri, nous pourrons les recycler et éviter l’utilisation de ressources naturelles. Nous pourrons aussi élaborer un CSR** qui remplace les combustibles d’origine fossile comme le gaz ou le coke de pétrole. »

Un projet Made in Brangeon

ecotri-groupe-brangeon-oliver-lemmelDavid Guibert, directeur industriel de Brangeon Recyclage, a élaboré ce projet : « Jusqu’à maintenant, les techniques disponibles ne permettaient pas de trier tous les déchets ultimes issus des entreprises de manière satisfaisante. Nous surveillons depuis plusieurs années les innovations capables de calibrer les matières, de les identifier, les isoler, pour les trier. Nous mettons aujourd’hui en place un process inédit qui fera notamment appel à des robots de tri fonctionnant grâce à l’intelligence artificielle ». Tris optique, magnétique, aéraulique, et « machine learning » font partie des technologies associées dans un process qui reste confidentiel… Le but est d’isoler des déchets mélangés, pour produire des flux de qualité suffisante qui seront transformés en matières premières issues du recyclage : bois, gravats, ferraille et métaux, plastiques et polymères. Les fragments fins serviront à élaborer du CSR**.

Pour la première fois en Europe, Brangeon associe et développe un nombre significatif de technologies différentes pour répondre aux enjeux de valorisation.

Un chantier hors normes

ecotri-groupe-brangeon-david-guibertOlivier Lemmel, responsable support au développement du Groupe Brangeon, pilote la construction d’Ecotri. « Mobilisant les différentes expertises et services du Groupe Brangeon, depuis un an, nous construisons une usine qui va associer les différentes technologies retenues. Les lignes de production devraient démarrer en mai 2024. Après les premiers tests, nous pourrons monter en charge pour atteindre un rythme industriel en quelques mois. » Installé à La Poitevinière (49) en périphérie de l’ISDND Brangeon, Ecotri prend forme dans un bâtiment de 130 mètres de long, sur 13 mètres de haut et 30 mètres de large.

Le complexe est sécurisé par des protections incendie dernier cri.

Les technologies installées fonctionneront à l’électricité. L’installation sera alimentée en autoconsommation par de l’électricité produite sur place.

#BrangeonRecrute pour Ecotri !

ecotri-groupe-brangeon-ligne-triPour faire fonctionner ce projet, le Groupe Brangeon recrute dès maintenant 18 personnes ! Les profils variés travailleront sur le site de La Poitevinière (49) :

  • Chefs de ligne
  • Conducteurs d’engins
  • Caristes
  • Conducteurs de tracteur de parc
  • Opérateurs / contrôleurs de production
  • Agents de nettoyage
  • Techniciens de maintenance

Chacun contribuera à faire fonctionner cette innovation et à réduire les déchets ultimes !

Vous êtes motivé pour candidater ? Prenez contact auprès du service recrutement avec vos coordonnées : recrutement@brangeon.fr

* ISDND : installation de stockage des déchets non dangereux
** CSR : combustible solide de récupération

Retour en haut